En marche vers Compostelle

14 septembre 2019

Direction Ronceveaux et l'Espagne, la plus belle étape

C'est simple....27 kilomètres en tout dont 23 de montée et 1200 mètres de dénivelé 

Attention au départ,  vendredi 13 septembre,  il est 8h moins le quart..  Il va faire très beau, quelle chance!

P1350027

Tout de suite la pente est raide, cela pendant 9 km jusqu'à l'auberge d'Orisson 

P1350029

Le jour se lève.  Brumes matinales, signe de beau temps,  et mer de nuages pour soutenir nos premiers efforts. 

P1350037

C'est  abrupt !

P1350049

On prend vite de l'altitude

P1350056

P1350062

On garde le sourire 

P1350063

P1350069

Arrivée à  Orisson , après 9km et déjà 600m de dénivelé ( donc la moitié du dénivelé et seulement 1/3du parcours).

P1350074

Vue depuis l'auberge

P1350075

Premières brebis, premiers chevaux

P1350116

P1350131

Nous continuons de prendre de l'altitude. Nous sommes au même niveau que les montagnes, c'est de plus en plus sauvage.

P1350107

Au kilomètre 14, nous atteignons la vierge de Biakorri.

P1350093

Il est  un peu plus de midi, après 17 km, c'est le food truck de Sébastien, producteur régional de fromages ( rendu célèbre par l'émission "échappées belles").Panorama imprenable  pour le pique-nique.

P1350121

P1350123

Ensuite un arrêt devant la croix

P1350125

Nous voici enfin à quelques pas de la fontaine et du col de Bentarte au kilomètre 19.

P1350138

 Dur, dur, les derniers mètres dans les cailloux. 

P1350139

Nous sommes entourés de sommets

P1350142

Et très vite voici la frontière et l'entrée en Navarre

P1350144

Heureux, les difficultés semblent derrière nous.

P1350148

Pourtant nous continuons de monter et apercevons les sommets espagnols

P1350162

Enfin la descente, à partir du kilomètre 23

P1350169

Roncevaux , 4 kilomètres plus bas. 

P1350178

La statue de Roland

P1350179

Son tombeau

P1350182

Et l'église où sera retransmise la messe dimanche sur France 2

P1350187

 Nous venons de vivre notre plus belle étape . Nous sommes très heureux ! 

 

Posté par csireix à 18:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Direction Saint Jean pied de port

Jeudi 12 septembre,  nous quittons Ostabat  un peu avant huit heures, en direction de Saint Jean pied de port pour une étape de 24 kilomètres. 

Il est  encore tôt.  Les couleurs douces et brumeuses du matin annoncent une belle journée d'été.C'est l'heure des verts pastels et des verts d'eau teintés parfois de jaunes pâles. Seules les prairies au pied des montagnes se parent de verts  plus vifs.

P1340983

 

P1340984

 En chemin nous remarquons quelques poires "Williams " que l'on fait pousser en bouteille avant de les noyer dans l'eau de vie 

P1340982

et les raisins de l'Irrouléguy (vin basque) qui seront  bientôt  à maturité. 

P1340985

Nous passons le clocher d'ardoise de l'église de la Madeleine de Saint Jean le vieux

P1340992

et nous entrons dans  Saint Jean pied de port .

P1350006

Une fois la porte franchie, nous voici dans la rue d'Espagne. Changement d'atmosphère.  Nous ne sommes plus entre pèlerins.  Les touristes occupent fièrement le terrain. Ils nous lancent des regards parfois curieux, parfois admiratifs.

P1340997

Premier objectif, trouver le bureau des pèlerins pour faire tamponner nos crėdentiales et recevoir des conseils pour l'Etape  du lendemain, ainsi qu'un plan. Il est tenu par des bénévoles qui accueillent 450 pèlerins par jour.

P1340998

Deuxième objectif, nous installer dans la chambre d'hôtes que nous avons réservée à côté de la gare, bien gardée par une statue de pèlerin en marche.

P1350004

Une fois installés nous partons  faire une balade dans Saint Jean

P1350008

P1350011

P1350018

P1350013

Nous entrons un instant dans le gîte,  "Le chemin vers l'étoile " pour admirer sa fresque sur le Chemin .

P1350016

Au dessus des maisons , la montagne., notre prochain terrain de jeu.

P1340996

Tour à tour inquiets, courageux,  décidés,  inconscients ? Qu'importe, demain c'est par là que l'on commencera à  monter

P1350021

Posté par csireix à 17:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 septembre 2019

600m de dénivelé et 22km entre Charritte de bas et Ostabat.

 Notre logeuse nous conduit  en voiture jusqu'à l'endroit où le GR rejoint une petite route de campagne . Ainsi nous évitons de marcher le long de la departementale très passante.

Il est encore tôt . La nature se réveille à peine. Le voile de nuages ne s'est pas encore tout à fait levé. 

 

P1340950

Aujourd'hui nous commençons à traverser le Pays basque . La montagne est de plus en plus proche, les côtes et les descentes de plus en plus pentues 

Cette étape nous donnera bien su plaisir. Dès le matin, de véritables trésors défilent sous nos yeux. Tout d'abord, les maisons basques éclairées par le soleil levant

P1340951

Ensuite, les brebis et les canards bien gras excitent nos papilles. Sous nos yeux, voici réunis en quelques enjambées le fromage de montagne et les magrets!

P1340954

 

P1340955

En français ou en basque, on est toujours dans la bonne direction.

P1340956

 Une petite pause.

P1340957

Un coup d'oeil sur le village en contre-bas

P1340958

sur la rivière 

P1340959

Et d'un seul coup, le plaisir se nourrit de  l'effort ; c'est la montée au milieu des pierres, sous le soleil . Å chacun son style.

20190911_220632

En haut, plan large sur les montagnes 

P1340966

Nous piquenïquons au sommet, tout près de la petite chapelle..

P1340967

Un vol de faisan nous surprend ainsi qu'un vers de terre démesurément long et Ostabat est en vue.

20190911_213754

P1340974

Nous entrons dans l'église et montons au premier étage  nous reposer quelques instants dans les gradins réservés aux hommes.

P1340979

Ce soir, notre gîte ne fait pas restauration. Un menu pèlerins nous est servi à l'épicerie.

Nous dormons presque en montagne et demain direction Saint Jean pied de port.

P1340978

 

 

Posté par csireix à 21:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Direction le Pays basque, 20 km entre Navarrenx et Aroue

Nous sommes mardi 10 septembre.  Le ciel est menaçant.  La pluie est prévue depuis plusieurs jours. Elle nous laissera juste le temps de quelques photos avant de quitter Navarrenx. 

20190910_081127(1)

P1340927

 Un bel arc-en-ciel attire notre regard en lisière de forêt .

P1340928

 Midi sonne à la chapelle de Charre. Le soleil revient. Nous installons au soleil les bancs mis à disposition des pèlerins.  Idéal pour sécher et déguster notre pique-nique. 

P1340931

 Nous traversons de tous petits villages. Un seul bâtiment pour la mairie et l'école!

P1340933

 Au sommet de la côte, le Pays basque. 

P1340934

 Cette borne nous donne les distances à l'entrée du Pays basque.

P1340935

 Juste au dessus , le gîte " La tortua" å  Charritte de bas est le premier du Pays basque. 

P1340936

 Comme il était complet au moment de notre réservation,  nous logerons en chambre d'hôtes au village chez une dame que nous pourrons caractériser comme un personnage haut en couleurs.

Une fois installés nous partons voir l'église et son clocher trinitaire. 

P1340941

Dans le village,  nous repérons les premiers éléments de culture basque: le nom des villages sont traduits en langue régionale.

P1340939

Le drapeau basque flotte sur le mur de la mairie.

P1340942

La croix basque  décore le fronton et le joueur de chistera trône sur la façade de la salle des fêtes. 

P1340947

P1340948

 

 

 

Posté par csireix à 18:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 septembre 2019

24,5 km entre Argagnon et Navarrenx

P1340904

 Une belle journée à travers le Béarn pour atteindre Navarrenx. Maintenant les Pyrénées sont bien dessinées sur les photos .Après quelques kilomètres nous visitons l'abbaye de Sauvelade.

P1340908

Les pensées de l'alchimiste qui tient un gîte donativo à  Navarrenx (gîte qui propose une boîte tirelire où le pèlerin met ce que bon lui semble) continuent d'accompagner nos pas.

P1340909

Notre condition de marcheurs nous souffle des adages plus personnels et tout aussi  importants : "Avec l'arthrose, la pause s'impose!"

 Le premier vers de Recueillement  ( Baudelaire,  les fleurs du mal ) répété avec autorité, peut s'avérer également efficace :

"Sois sage, ô ma Douleur, et tiens-toi plus tranquille. "

P1340912

P1340916

Au fil du chemin c'est la sérénité.

Peu avant Navarrenx une jeune femme vient à  notre rencontre. Elle fait parie des bénévoles qui organisent avec la paroisse un accueil des pelerins dans l'église å 18 heures.

Nous voici devant les remparts de Navarrenx en début d'après-midi. 

P1340917

Comme prévu nous nous rendons à  l'accueil des pèlerins à l'église : ce moment se déroule en trois temps : présentation de la cité de Navarrenx, prières et chant du pèlerin Ultreïa, puis verre de l'amitié (un moelleux landais) pour favoriser les échanges entre pèlerins. Une belle initiative très conviviale.

P1340918

Cette convivialité,  nous la retrouverons au gîte du Jacquet où nous serons quinze à table.

 

Posté par csireix à 18:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 septembre 2019

De Fichous å Argagnon, 27,5 kms pour retrouver nos amis

Nous quittons notre roulotte très tôt avec un panier du marcheur bien garnis de produits locaux.  Sans cela, les 27 kilomètres auraient été longs. C'est aujourd'hui dimanche, donc pas de petites boutiques d'ouvertes ni de petits restos .

P1340894

 

Des panneaux bien dérisoires parfois. Certaines portions du chemin restent dangereuses. Les bas- côtés ne sont pas entretenus. On ne peut marcher que sur la route sur des portions où il y a une certaine circulation, comme par exemple à l'approche de Arthez de Béarn. 

P1340898

 

Petite chapelle à 2km d'Arthez de Béarn

P1340897

 

Ces raidillons sont les bienvenus.  Ils préparent nos mollets à l'étape de Ronceveaux .

P1340896

 Nous sommes en Béarn et voyons notre premier fronton dans un tout petit village..

Nous arrivons à  Argagnon vers 15 heures.  Sur le chemin,  à  l'approche du gîte,   nous apercevons Bernadette et Jeff, nos amis Seine et marnais qui sont venus nous accueillir.  Quelle joie de partager quelques jours de marche avec eux. 

Nous logeons dans un manoir tenu par des anglais.

IMG-20190909-WA0002

Voici leur animal de compagnie ! La nuit, il ronfle confortablement installé dans la salle où est servi le petit déjeuner. 

P1340902

 

IMG-20190909-WA0001

 

20190909_070259

Posté par csireix à 16:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 septembre 2019

21 km entre la ferme de Marsan et Fichous Riumayou

Une étape de raidillons abruptes et de descentes rapides où l'on passe des Landes aux Pyrénées atlantiques. 

P1340870

 

En haut de la première côte,  la collégiale de Pimbo, émerge au dessus des tournesols.

On se rapproche des montagnes. On en distingue les silhouettes sur la photo ! 

P1340877

En chemin, un arbre du pèlerin orné de reliques.

P1340881

 

P1340883

 

Et au pied de l'arbre, une nouvelle précision sur le chemin qu'il nous reste à parcourir. 

En attendant nous avons réservé une nuit en roulotte à Fichous. Les assiettes du marcheur livrées à domicile dans des paniers par le nouveau propriétaire du gîte le bien-hêtre  sont copieuses et succulentes. 

P1340887

 

P1340891

Posté par csireix à 21:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Barcelonne du Gers/la ferme de Marsan, 24,5km

Nous partons un peu avant 8heures tous les matins. C'est l'heure où nos ombres de pèlerins sont géantes.

P1340851

Un regard sur le lavoir de Barcelonne :

P1340850

Notre étape va se passer tranquillement avec le retour du soleil. 2 kilomètres après notre départ, nous entrons dans les Landes, à  Aire sur Adour.

Le patrimoine urbain est typique de la Gascogne en général : halle à arcades et tour de clocher carrée. 

P1340852

P1340854

Ensuite, c'est le lac de Brousseau que nous longeons un moment

P1340856

Puis les petites routes droites et goudronnées, bordées de maïs.

P1340858

Au détour d'un champ, on découvre une palombière construite à même le sol.  Le plus souvent, elles sont perchées dans les arbres pour mieux chasser les palombes. 

P1340860

 Compostelle approche ! Ces indications nous encouragent !

P1340862

Juste avant d'arriver à la ferme de Marsan, nous faisons un bref arrêt à l'église de Miramont Sensacq.

P1340863

 

Face à l'église , la chaîne des Pyrénées,  toujours vague sur les photos mais bien réelle sur le schéma. 

P1340865

 

A la ferme de Marsan le gîte est confortable. Le notre donne  sur la piscine, pas si fraîche.  

P1340866

P1340867

Le soir on se régale des conserves maisons (garbure, cassoulet,  foie gras...) que l'on achète å la boutique de la ferme et que l'on dégusté entre pèlerins dans la cuisine commune.

Posté par csireix à 17:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 septembre 2019

Nogaro /Barcelonne du Gers , 23km

Nos derniers pas dans le Gers. 

En partant, notre hôte,  originaire d'un village de Seine et Marne tout proche du nôtre, nous indique une variante qui nous raccourcira de trois kilomètres.  Nous la prenons bien volontiers. Il faut ménager mon genou !

Le chemin est agréable et ombragé.  Il fait frais ce matin. Le sol est  humide. Il a plu dans la nuit. Les nuages seront menaçants jusqu'en début d'après-midi. 

Encore un passage dangereux å quelques kilomètres après Nogaro. Les camions nous frôlent ; rien n'est aménagé pour la sécurité des marcheurs.

P1340844

 

Une croix juste devant la petite chapelle de  Lanne-Soubiran. Cathy en profite pour déposer son premier caillou de cette année. 

Å l'intérieur,  une main est gravée dans un des carreaux.  On peut y incruster sa propre main et faire des voeux. 

P1340845

 

Une curiosité architecturale å  Lelin Lapujolle, la mairie et l'église sont imbriquées dans le même bâtiment. 

P1340847

 

Une autre curiosité : l'école n'accueille plus d'élèves.  Elle a été transformée en snack où nous dejeunerons d'une salade de chèvres chauds et petits lardons .

Une petite halte bien confortable avec quelques tomates å une heure de Barcelonne. 

P1340848

 

A l'entrée de la rue, en arrivant, notre gîte est bien signalé !

P1340849

Posté par csireix à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 septembre 2019

Eauze /Nogaro, 20km à travers le Gers et son patrimoine.

Ça y est. C'est reparti! Notre première étape va nous permettre de faire de belles découvertes .

 

20190904_105455(1)

20190904_163505

 

Tout le patrimoine agricole gersois defile sous nos yeux.

P1340820

 

P1340823

 

P1340828

Dans la brume nous apercevons la chaîne des Pyrénées qui se dresse devant nous . On ne la distingue pas sur nos photos.  Pourtant, elle semble nous défier.  Nous sommes prêts à relever le défi.  Nous la franchirons.

P1340829

Les portraits d'un photographe gersois, propriétaire d'un gîte sont exposés sur le Chemin.  C'est une nouvelle rencontre avec la diversité des pèlerins.

P1340842

 

Une pose repas nécessaire avant d'arriver, pour satisfaire l'estomac et  reposer mon genou droit qui me chatouille. 

20190904_132644(1)

Au gré du chemin jusqu'à Nogaro :

P1340833

P1340836

Les arènes de Manciet, très différentes de celles d'Eauze.  Ici , pas de corrida, seulement des courses de vaches landaises.

P1340834

Et bien sûr,  pour terminer,  d'Artagnan,  héros local!

Nous arriverons à Nogaro en début d'après-midi.  

Un mauvais point en chemin,  la sortie de Manciet.  Nous devons marcher le long de la route. Aucun aménagement n'est prévu. Pendant une demi-heure il s'avère dangereux de marcher!

Posté par csireix à 17:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]